← Revenir à la liste des concerts

« BORÉALES »

08 janvier 2019, 20h30

Salons de l’Hôtel de Ville, 4 av. de Paris

Jean Sibelius, Finlande – Thème & Variations
Ingvar Lidholm, Suède – Fantasia Sopra Laudi
Peteris Vasks, Lettonie – Gramata cellam-The Book
Nicklas Schmidt, Danemark – Fluctuation 13
Arne Nordheim, Norvège – Clamavi
Arvo Pärt, Estonie – Fratres
Hermine Horiot, violoncelle
Boréales est le second album de la violoncelliste Hermine Horiot, paru récemment pour le label 1001 Notes. Une vaste traversée pour violoncelle seul, au cœur de six pays nordiques et baltes, parcourant plus d’un siècle de musique. De Sibelius à Arvo Pärt, en passant par la création contemporaine et la redécouverte d’œuvres injustement méconnues hors de leurs frontières, Boréales part à la rencontre de génies venus du froid, au langage onirique, complexe et lumineux. À la manière des aurores du même nom, les lumières changeantes de ces musiques s’élèvent du silence pour venir s’épanouir à l’oreille de l’auditeur. Leurs couleurs seront différentes pour chacun, c’est là toute la force de la musique.
La fusion du violoncelle et de l’électronique vient accentuer cette dimension, avec la pièce Fratres d’Arvo Pärt, dans une adaptation inédite de Julien Podolak, validée par le compositeur.
À l’issue de leur travail pour Fratres d’Arvo Pärt, Hermine Horiot et Julien Podolak ont imaginé une version live de Boréales dans laquelle l’électronique s’intègre entièrement au récital dans un seul et unique souffle : en se glissant entre les pièces, elle crée des liens, parfois des ruptures.
Au fil du concert, se forme un véritable duo entre le violoncelle et l’électronique : un dialogue onirique, une architecture sonore et mouvante, différente à chaque représentation.

 

©JC Horiot