← Revenir à la liste des concerts

« À L’OMBRE DES LUMIÈRES »

04 juin 2017, 20h30

Trianon Palace (1 bd de la Reine, 78000)

Geneviève Laurenceau, violon

Raphaël Enthoven, récitant

Contrairement à une idée reçue tenace, les Lumières ne datent pas du XVIII siècle, mais de l’année, peut-être, où Montaigne apprit le latin sans fouet ni larmes, ou bien du jour où Gargantua changea de précepteur et, de garçon sale et mal élevé qui trouve « inutile de se lever avant la lumière », devint un érudit, vaillant, généreux, sain de corps et d’esprit. Qu’est-ce que les Lumières ? Le souci de l’autonomie et du progrès. Le goût de penser tout seul, sans pour autant penser comme tout le monde. Une leçon magistrale que la science adresse à la superstition. Bref : Le secret d’une liberté qui commence là où commence celle des autres. Ses héraults, pourtant, ne sont pas irréprochables, et le soleil est ainsi fait que sa lumière ne va pas sans obscurité.

De Rabelais à Voltaire, en passant par Montaigne, Diderot, Rousseau et le Marquis de Sade, accordant leur violon avec Bach et Ysaÿe, Beffa ou Ravel : c’est à lever le voile, en musique et en mots, sur les Lumières et leurs ombres que nous vous invitons…